Connecté

Les objets connectés, nouvelle révolution ?

Aujourd’hui les objets connectés nous entourent et rythment notre quotidien.

Les wearables et les produits relatifs à la maison connectée sont en plein essor. En effet, le marché français ne cesse de croître et les produits connectés ont représenté un marché de 340 millions d’euros en 2015*.

A qui profitent le plus ces objets ? La génération Y est-elle aussi touchée qu’on le pense ?

Les objets connectés touchent désormais tous les secteurs : l’industrie, le transport, la santé, le logement, etc.

La génération Y baigne dans cette révolution digitale où les objets connectés sont le nouvel eldorado de l’économie connectée. Le philosophe Michel Serres parle à ce titre de “la troisième révolution anthropologique majeure de l’humanité. Celle qui a changé la face du globe et qui a accouché d’un enfant, la génération Y”.

Le développement de ces objets est fortement encouragé par l’augmentation d’achat des smartphones et des tablettes. Cependant, malgré ce qu’on pourrait penser, le prix de ces objets reste un frein à l’achat. En effet, le prix d’une montre connectée peut atteindre 600 euros chez certaines marques. Les caméras domestiques connectées ne sont guère plus accessibles. Il peut donc s’avérer difficile de s’équiper pour la génération Y !

La question de la gestion des données personnelles apparaît également comme une limite. La facilité d’utilisation et la convivialité de ces nouveaux outils ont tendance à faire passer au second plan les risques auxquels nous nous exposons en matière de protection des données et de respect de la vie privée.

Qu’en est-il des marques ? Nombreuses sont celles qui s’engagent dans l’aventure des objets connectés. En effet, elles y voient une réelle opportunité de compléter ou de renouveler l’expérience qu’elles proposent à leurs clients : l’analyse prédictive des comportements et la personnalisation des messages.

On n’en démordra pas, les objets connectés apportent plus d’avantages que d’inconvénients, notamment dans des domaines tels que la santé ou le logement, où ils améliorent considérablement le confort en automatisant l’envoi d’alertes.

À l’heure où les objets connectés sont partout et offrent de plus en plus de fonctionnalités, nous pouvons nous demander comment la prochaine évolution du genre humain va évoluer. Reposera-t-elle sur la technologie ? L’internet des objets va-t-il impulser la révolution du transhumanisme ?

 « Vivons heureux, restons connectés ? »

Julie, une épicurienne hyper connectée

* Source GFK